ORSO

artiste insulaire


ACTU/ L’Univers observable



Info//





“L’univers observable” est à la foi une œuvre qui tend vers un futur dont les contours sont flou et un passé qui s'éclaircit. Pensée comme un écosystème, cette exposition est peuplée de figures mystiques venant d’une cosmogonie inventée.

Dont la doctrine serait de laisser libre cours à l’intuition.

Ainsi Orso nous invite au LAZARET Ollandini, pour observer cet univers dans lequel obscurité et lumière semblent révéler les mystères.


Sculptures / installations / art immersif / photographies / estampes / art sonore


Visite sur RDV* au 07 60 26 11 72 / orso.landart@gmail.com


*maximum 6 personnes/ visite



Carnet d’intuition #1

Voilà ce qui apparaît dans l’intuition, l'œuf. Mais pas n’importe quel œuf, celui qui contient l’univers. ANDA, apparut au bout de quelque millier de gestes, du bambou dégraissé jusqu’au moment où je le fend une première fois puis une seconde, une troisième et ainsi de suite. Je le rabote et récupère sa pulpe pour en faire un maillage serré, j'obtiens alors une mignonne petite coupelle, cela ne suffit pas, alors je continue et m’empare des baguettes de bambou tigré, soigneusement préparées. Je me souviens que j’avais coupé du jonc à Sagone, je le récupère et décide de l’incorporer en faisant des allers retours entre la tige de bambou et quelques petits fagots de jonc. Suivant mon dogme je fait fi de la forme innamornieuse que j’ai dans les mains. C’est alors qu’à un certain moment que tous les éléments se mirent en place, les forces s’équilibrent devant mes yeux et apparaît cette presque sphère. Je suspends l’objet et lui inflige au chalumeau quelques brûlures, libérant du même coup le tissage des forces trop importantes. Le jonc lui est un peu roussi, cela me plaît. Alors que le brillant de la peau du bambou brille comme si je l'avais vernis, j’aperçois maintenant “ANDA”, le fruit de mon intuition.


Cette intuition est aller chercher dans mes envies, car j’avais auparavant écrit un projet nommé “ Tempus vel divinum” dans lequel la symbolique de l'œuf était au service du parfait équilibre. Ce projet ne vit jamais le jour, c’est comme si la graine de mes idées attendait patiemment dans un substrat d’intuitions.

////////////////////////////////////////////////////////




Le titre ici est important, il fait référence à l’horizon cosmologique qui décrit la partie visible de l’univers. 2% pour être exact et c’est à partir de si peu que les sciences parviennent à déduire grâce aux mathématiques et aux lois de la physique, ce à quoi ressemble l’infini.

Il y a là  pour moi matière à réflexion sur la création de l’univers, questionnement duquel il est impossible de soustraire la divine proposition, que cela soit dans l’acceptation comme dans la réfutation.

C’est donc un univers observable que je veux montrer dans l’enceinte du lazaret.

En jouant avec les perceptions et l’esthétique, créant des mystères pour nos ressentis et un contexte propice à l'émerveillement dans le but de questionner notre capacité à exprimer le concept du divin.

EXPOSITION au Lazaret Ollandini à AJACCIO mai 2021